La gastronomie lyonnaise : une longue histoire de tradition

Les quenelles, les bouchons lyonnais, la bugne sont autant de spécialités lyonnaises connues et reconnues des fins gourmets. La ville de Lyon a toujours été une terre gastronomique où se croisent grands chefs cuisiniers et plats du terroir. Voici quelques informations à connaitre sur Lyon et sa gastronomie qui font de la ville des lumières la capitale mondiale de la gastronomie.

Lyon : une terre de traditions culinaires

Les bouchons sont des restaurants traditionnels où sont servis les plats typiques de la région. Quenelles et salade lyonnaise se mêlent à la cervelle de canut, du nom des célèbres travailleurs de la soie qui organisaient des en-cas avant le repas de midi.

Les mères lyonnaises (la mère Brazier, la mère Fillioux) sont des cuisinières d'exception qui ont donné leurs lettres de noblesse à la cuisine lyonnaise. Les repas préparées par ces mères étaient simples mai de très bonne qualité. La mère Brazier et la mère Fillioux sont deux exemples de cuisinières qui ont mis en valeur la cuisine typique de la région.

Paul Bocuse : figure emblématique de Lyon

Fervent représentant de la cuisine lyonnaise et française, Paul Bocuse est mondialement connu même du grand public. Récemment décédé, il a su mélanger nouvelle cuisine et cuisine typique. Il a commencé à faire ses armes chez la mère Brazier pour terminer par son restaurant trois étoiles au Guide Michelin.

La Cité de la gastronomie

Prévue pour 2019, la Cité de la gastronomie a été décidé suite à l'inscription de la France au patrimoine culturel immatériel de l'humanité en 2010. Faisant la part belle à la gastronomie et à la santé, elle aura en charge de promouvoir à travers le monde la diversité de la gastronomie française. Sur près de 4000 mètres carrés, la Cité de la gastronomie proposera des expositions, des démonstrations et des expérimentations destinés à tous les publics.

Laisser un commentaire